COMMUNIQUE de PRESSE

                          COMMUNIQUÉ DE PRESSE            

                                   du 16 septembre 2013

 

 L’AVENIR DES LIGÉRIENS EST MENACÉ !

Une Association de Défense des Ligériens vient de naître pour lutter contre la menace qui pèse, à travers ce PPRI, sur tous les Ligériens et sur toutes les communes Ligériennes ;

Un projet de PLAN DE PRÉVENTION DES RISQUES D’INONDATION dans l’agglomération nantaise ou PPRI, a été établi par les services du Préfet de Loire-Atlantique. Ce projet, qui sera soumis à une enquête publique dès la fin septembre 2013, met gravement en cause les droits existants des riverains de la Loire et porte atteinte  à des principes républicains, tel que l’égalité des citoyens devant la Loi.

 En effet, ce projet  « sur-réaliste » est fondé sur des hypothèses à l’horizon 2110 qui sont extravagantes, alarmistes et uniques en France. 

E  Ainsi est-il prévu, la mise en application, dés le début 2014 de ce PPRI sur les bases d’un niveau d’eau hypothétique de l’horizon 2110, en cas de crue et de submersion marine, en rajoutant un mètre d’eau au niveau déjà très exceptionnel, constaté lors de la tempête Xynthia de2010, mais seulement entre Le Pellerin et le pont de Cheviré !

E   Entre  le pont de Cheviré et Saint Sébastien, le projet prévoit qu’au contraire, et au même moment, le niveau de la Loire baissera de 55 cm en dessous des dernières crues connues !

E  Ces hypothèses, qui sont basées sur un « effacement » des ouvrages de protection, ne prennent pas en compte digues, levées, cavaliers,  ce qui dispensera  l’Etat et les collectivités d’assurer leur entretien.

E  En contrepartie, il sera demandé, dès 2014, aux 12 000 particuliers et aux milliers d’entreprises concernés de faire des investissements pour se protéger contre des niveaux de risques hypothétiques.

Quant aux communes, elles sont priées d’annuler certains projets d’aménagement indispensables à la population.

 

L’ASSOCIATION DE DÉFENSE DES RIVERAINS DE LA LOIRE DANS LE 44,  ou RL 44, s’est constituée en juillet pour demander à l’État une application raisonnée et égalitaire du principe de précaution, qui prenne en compte l’existence, l’entretien et l’amélioration des ouvrages de défense existants, que l’on habite en aval ou en amont du pont de Cheviré.

Ses adhérents demandent également que l’État prenne en charge toutes les dépenses qui pourraient encore peser sur les particuliers et les entreprises avec l’application de ce projet de PPRI .

                   C’est pourquoi nous appelons tous les Ligériens, concernés où solidaires à nous rejoindre et à contacter au plus vite l’Association de dÉfense des riverains  de la Loire dans le 44 – RL44 –

Contact : Michel Mainguy:Courriel : rl44000@gmail.com T 0670323620

Ce contenu a été publié dans Les enjeux, presse. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *